Quinze circuits de différents niveaux viennent de voir le jour dans sept communes du territoire de la communauté d’agglomération du Puy-en-Velay. Reliés, ils composent “La ronde de Velay”, un tour de 194 kms.

VTT sur la voie verte près de Solignac-sur-Loire. Photo Luc Olivier
VTT sur la voie verte près de Solignac-sur-Loire.

L’option retenue est celle de boucles de longueurs et difficultés variées, sur le territoire de l’ancienne agglomération du Puy, et jamais éloignées de plus d’une vingtaine de kilomètres de la cité mariale. Les localités de départ sont : Chaspuzac, Solignac, Aiguilhe, Polignac, Saint-Christophe-sur-Dolaizon et Blavozy.
Pour chacune, les parcours vont de 9 à 35 kilomètres, les dénivelés de 120 à 1.200 mètres. Quatre boucles et une descente (du lac de l’œuf) sont classées vertes (faciles), trois bleues (difficulté moyenne), six rouges (assez difficiles) et trois noires (difficiles), des couleurs que l’on retrouve sur la documentation et les flèches du balisage.

La ronde du Velay, un circuit de 194 kms

Rien n’a été oublié de ce qui fait l’attrait du Velay central : sites et monuments, panoramas, vallées, cascades, forêts et gardes volcaniques. Un absent pourtant : le lac du Bouchet, il est vrai hors territoire de l’agglomération. Il faudra s’évader vers Cayres pour le voir.
La plupart des boucles peuvent se raccorder, certaines ont des portions communes, mais l’idée de génie, qui permet à l’agglomération de se démarquer, a été de s’en servir pour créer un grand circuit baptisé Ronde du Velay et appelé à devenir un classique avec 194 kilomètres, 4.600 mètres de dénivelé (presque un Mont Blanc) !
Cette ronde autour du Puy, découvert sous tous les angles, peut être parcourue en deux ou trois jours par des pratiquants confirmés. Au Nord, elle contourne Polignac et frôle Blanzac, à l’Ouest c’est le Devès, au sud le Brignon et la vallée de la Loire et à l’est les abords du Meygal et de l’Emblavez. Aux quatre points cardinaux, de futures liaisons seront possibles avec les espaces VTT voisins : la Haute Loire est vraiment gâtée.

Si certains Jura Sud Bikers sont tentés d’aller expérimenter ces parcours, il n’y a plus qu’à se manifester et prendre en main l’organisation d’un petit groupe !