Merci à notre adhérent Alexis Coclet de nous avoir fait découvrir cet article !

Des vélos qui tournent sans chaîne métallique

Exit les déraillements et la graisse qui noircit le mollet, StringBike a réussi à créer un vélo sans chaîne. Depuis 2015, plusieurs versions sont venues grossir le catalogue de la jeune entreprise.

Révolutionner le vélo, l’un des moyens de transport les plus simple et écologique, tel a été le pari d’étudiants hongrois qui ont inventé StringBike. Quelques années de développement, et un brevet de déposé plus tard, et la start-up éponyme est née. S’attaquant au cœur du mécanisme de roulement du vélo, StringBike propose de remplacer la chaîne métallique du vélo par une fine corde incassable, non extensible et complètement silencieuse enroulée autour d’un tambour à ressort.

A noter que le StringBike dispose également d’un système à deux cordes, de chaque côté du vélo, relié aux deux pédales (contrairement à la chaîne de vélo qui est d’un seul côté), pour répartir la force de manière égale. Plusieurs modèles sont nés depuis.


StringBike S line

“Nous avons lancé le S line StringBike avec un cadre droit, plus moderne et un empattement plus court en alliage de haute qualité”, explique la start-up sur son site internet. Son poids réduit de 10,5 kg le rend parfait pour les banlieusards, les cyclistes urbains et les cyclistes sur route.


Dock Push-Pull Handbike

Le modèle Dock Push-Pull Handbike est construit à partir du modèle “classique” Stringdrive de l’inventeur, et a été optimisé pour les utilisateurs de fauteuils roulants. L’idée est de transformer le fauteuil roulant en un tricycle à main rapide stable en quelques secondes.


StringBike dans Blade Runner 2049

StringBike est apparu brièvement dans le film Blade Runner sorti en salles il y a quelques semaines. Cinq modèles ont été fournis à l’équipe pour la durée du tournage. Les cinéastes cherchaient des vélos futuristes.